/ Non classé / Méditation du jour 4ième dimanche de Carême. La guérison de l’aveugle-né (Jean 9,1-41)

Méditation du jour 4ième dimanche de Carême. La guérison de l’aveugle-né (Jean 9,1-41)

Voir le Christ, lumière du monde, c’est ce que nous sommes invités à demander à la suite de l’aveugle guéri. 

Le Christ est apparu à Pierre, Jacques et Jean, lors de la Transfiguration, dans sa lumineuse gloire éternelle, pour donner confiance et espérance aux apôtres. Aujourd’hui, nous aussi, comme l’aveugle guéri, nous pouvons, nous devons avoir confiance, face à l’adversité,  pour témoigner de ce Jésus qui fait des merveilles, et vivre l’espérance dans l’attente du Salut promis.

Mais reconnaître les actions de Jésus aujourd’hui, est difficile. Notre génération, ‘cartésienne’ et matérialiste, est aveugle mais affirme voir, comme les pharisiens. Alors notre péché demeure (verset 41). Demandons humblement au Seigneur de nous ouvrir les yeux sur les merveilles de l’Amour. Elles existent aujourd’hui mais nous ne les voyons pas, nous refusons même de les voir. Nous fixons notre regard sur la puissance apparente du mal ; nos médias et nous-mêmes, nous nous délectons des cancans, du sensationnel, du sordide… Que le Seigneur lave mes yeux, alors je pourrai avancer sur le chemin pour le reconnaître comme le Messie qui me sauve des persécutions de ce monde. L’aveugle-né, guéri, devient un très bon guide pour devenir saint et entrer dans la lumière de la résurrection.

Bon chemin de carême.  

Père Hervé

Les commentaires sont désactivés

Commentaires sont fermés