/ Non classé / Les JMJ vues par Clément pèlerin et accompagnateur des jeunes à Cracovie

Les JMJ vues par Clément pèlerin et accompagnateur des jeunes à Cracovie

Je suis Clément, j’ai 24 ans et c’est avec une grande joie que j’ai pu vivre pour la troisième fois consécutive des JMJ. D’abord Madrid en 2011 puis Rio en 2013 et enfin Cracovie lors de ces dernières semaines. Trois JMJ, trois expériences très différentes. Pour celles-ci, je suis parti certes comme pèlerin mais aussi comme accompagnateur auprès de jeunes mineurs de 16 et 17 ans qui découvraient tout. Quelle joie pour moi d’avoir été pendant une dizaine de jours leur « grand-frère » qui cherche à leur faire goûter la richesse spirituelle d’un tel événement !

Oui car spirituellement, si nous le voulions, nous étions agréablement et copieusement servis. Des enseignements de grande qualité par les évêques, la messe tous les jours, la possibilité grâce à notre carnet du pèlerin de vivre la liturgie des heures au quotidien, plusieurs temps d’adoration ont été proposés ainsi que des moments précis pour vivre le sacrement du pardon. Enfin, tout cela a été vécu en découvrant la beauté et la richesse de l’art religieux polonais et en pérégrinant sur les pas de St Jean-Paul II et Sainte Faustine dont les passages sont palpables tant les lieux de mémoires sont nombreux. Pour mieux comprendre ce qu’est la MISÉRICORDE (thème des JMJ), il ne fallait pas moins que cela et je me permets d’encourager tous les chrétiens à se rendre sur ces lieux « saints ».

Si j’ai avant tout un immense désir de retourner à Cracovie pour approfondir en pèlerin silencieux ce que j’ai vu et entendu, les ados dont je m’occupais ont été immensément touchés par la concorde qui régnait entre tous les jeunes qui provenaient d’un grand nombre de nations et Dieu sait que certaines entretiennent pourtant des relations peu cordiales…

À ce titre, je reviens encore une fois des JMJ avec pour conviction que l’unité du genre humain, sa pleine communion ne se fera ni par un système politique ou économique ni par un courant de pensée semant toutes sortes d’idéologies mais par la reconnaissance commune et individuelle que le Christ est le seul Maître et Seigneur éternel et qu’il nous est bon d’adhérer à son Église notre Mère.

Clément Vincent

catho-aixarles.fr/2016/08/de-retour-des-jmj/ Photos Jeanne Eveno

Cliquez sur une petite photo ci-dessous pour obtenir un diaporama

Les commentaires sont désactivés

Commentaires sont fermés