/ Non classé / Communion de Tom et Confirmations célébrées par Mgr Dufour le 31 octobre 2020 1/2

Communion de Tom et Confirmations célébrées par Mgr Dufour le 31 octobre 2020 1/2

Première communion de Tom et confirmations de Anna, Aurélien, Benjamin, Chloé, Claire, David, Élise, Joseph, Leyri, Mathis, Paul, Ruben

Vivre sa Pentecôte

Enfant, j’ai été baptisé en septembre 1981, puis durant mes années de catéchisme j’ai reçu le sacrement de l’Eucharistie puis professé ma foi.
Adolescent, ça se gâte. Je suis entré en colère contre Dieu, l’Église, le prêtre de ma paroisse, etc. Quand on est adolescent tous les prétextes sont bons pour basculer du « côté obscur », séduit par les discours anti-religion que je pouvais entendre.
Jeune adulte, je pensais naïvement que je vivais très bien sans Dieu et sans la « contrainte » qu’aller à la messe peut représenter. Je me contentais des messes de fêtes de Pâques et de Noël pour faire plaisir à ma mère.
Depuis quelques années, en famille, peu à peu nous nous sommes rapprochés de la paroisse. J’ai pu me réconcilier avec Dieu, écouter son appel à revenir dans son Église et à entendre sa Parole. Avec mon épouse nous avons souhaité terminer ce chemin d’initiation débuté par nos baptêmes en demandant au Père Hervé de recevoir le sacrement de Confirmation.

En ce samedi 31 octobre 2020 veille de Toussaint (la Pâques d’automne comme dit Monseigneur Dufour) et en compagnie de 11 autres confirmands, dont mon épouse et Benjamin, j’ai vécu MA Pentecôte.
Cela après plusieurs semaines de préparation en compagnie du Père Hervé et du diacre Jean-Marie ainsi qu’une retraite de deux jours au Monastère de la Visitation à Tarascon, et malgré les nombreux aléas dus à la crise sanitaire en cours.

Nous, 12 confirmands, avons été appelés par le Père Hervé pour se présenter devant l’Archevêque. « Nous voici ». Après la Litanie des Saints et l’imposition des mains, l’un après l’autre accompagnés par nos parrains ou marraines, avons reçu la croix tracée sur nos fronts par Monseigneur Dufour avec le Saint Chrême.

Qu’ai-je ressenti à ce moment ? La fierté de vivre un moment unique dans ma vie de chrétien. L’impression que la croix tracée sur mon front avec l’Huile Sainte m’a marquée réellement du sceau de Dieu. L’inspiration à plein poumons de cette odeur sainte m’a rempli d’une puissante énergie. Vous allez peut-être rire mais, passionné par le Moyen-Age, je me suis senti un peu comme un jeune écuyer qui reçoit l’adoubement par son suzerain et devient chevalier. Oui, je peux l’affirmer, l’Esprit-Saint était avec nous ce soir. Quelle joie !!

Nous avons terminé cette magnifique célébration par un hommage aux chrétiens martyrs, victimes de l’intégrisme religieux dans ce monde où les communautés attisent les haines entre elles, où les hommes usent de violences au nom d’un dieu qui ne le leur demande pas. Un monde où être chrétien devient dangereux et où le manque de spiritualité conduit à l’incompréhension des uns et des autres, à la violence et aux incivilités récurrentes.

Et pour ouvrir la procession de l’Eucharistie lors de cette célébration Tom, le petit frère de Chloé qui a été confirmée, a reçu le Sacrement de l’Eucharistie des mains même de Monseigneur Dufour. Il a ainsi rejoint les autres enfants de notre communauté à avoir fait leurs premières communions cette année particulière depuis Kevin le 14 juin.
Tom, cette première communion marque une étape dans ta vie de chrétien, nous t’en félicitons.

Décidément, cette veille de Toussaint a été une grande fête pour notre communauté paroissiale. Il est vraiment regrettable du coup que cette célébration ait dû être faite « à guichet fermé » en raison de la crise sanitaire mondiale. Si quelques paroissiens étaient présents, nous aurions préféré tout de même avoir le plaisir de râler parce que l’église était trop pleine et donc que des places manquent pour accueillir tout le monde.

Ce samedi soir de Toussaint, nous avons vécus NOTRE Pentecôte, moment inoubliable de chrétien. Je tiens à remercier notre communauté paroissiale d’avoir souvent prié pour nous toutes ces semaines à l’occasion des prières universelles.

Fraternellement,

David

Les commentaires sont désactivés

Commentaires sont fermés