/ Non classé / Méditations du 31 mai au 5 juin et vidéo Père Hervé

Méditations du 31 mai au 5 juin et vidéo Père Hervé

Père Hervé Méditation du 5 juin 2020

Joie de se savoir aimé(e). « Comment les scribes peuvent-ils dire que le Messie est le fils de David ? »Il l’est mais Jésus laisse l’espace d’un doute, pour faire sortir les scribes de leurs certitudes.Est-ce que je me donnerais cet espace pour me renouveler dans mon témoignage d’amour et de foi ?Et si le temps du déconfinement devait, pour moi, pour mon groupe, pour ma communauté, cet espace où je me réapproprie, sous l’inspiration de l’Esprit saint, ma vocation debaptisé(e) !Le Seigneur me parle, avec patience, tendresse et amour, de son désir de faire de moi le disciple-missionnaire dont il a besoin pour dire son amour. Belle journée.  Père Hervé 

Méditation du 4 juin 2020

Joie de se savoir aimé(e). « Et vous serez comblés de joie ». Ne nous contentons pas d’éviter les coups, les malheurs, d’essayer de passer entre les gouttes des difficultés, nous sommes faits pour le bonheur, pour partager la paix et la gloire de Dieu pour l’éternité, pas moins !!! Est-ce que je fais vraiment confiance en le Seigneur pour choisir, avec sainte Thérèse de l’enfant Jésus et de la sainte Face, TOUT, c’est à dire l’AMOUR ?   Moins je viserai ce bonheur éternel, plus ma vie sera étriquée. Dieu, comme tout parent, je crois, a de « l’ambition » pour son enfant, et Il a la Toute Puissance de son Esprit pour me donner de l’atteindre si je le veux. Réfléchissons à comment accueillir ce merveilleux don divin, et mettons nous en route. Belle journée pluvieuse. Père Hervé 

Méditation du 3 juin 2020

Joie d’être aimé(e). « Pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime. » Pour qui pourrai-je prononcer cette phrase ? Le Christ l’a prononcée pour moi et « nul ne prend ma vie, c’est moi qui la donne ». J’en vis et j’en vivrai éternellement.  Alors à qui permettrai-je de vivre, en choisissant librement, au milieu de tas de contraintes, de donner ma vie par amour ? Je peux prendre le temps de la réflexion … mais pour quoi  ne pas profiter de la relecture et du déconfinement pour changer quelque chose dans ma vie ? Beau mercredi. Père Hervé 

Méditation du 2 juin 2020

Joie de l’extraordinaire amour de Dieu, dans l’ordinaire de nos vies.
Jour J de la 2nde phase de déconfinement, J+23, J+11…
De quoi s’y perdre !!!
Jules Verne disait, dans De la terre à la lune, « donnez-moi un point fixe dans l’univers, et je ferai
basculer la terre (ou la lune et toutes les étoiles) ».
Ce point fixe dans nos vies existe : c’est l’AMOUR indéfectible de Dieu pour nous ; ni la mort, ni la
vie, ni le confinement, ni le déconfinement n’auront raison de nous.
Ne vivons ni dans la peur, ni dans l’excès de confiance (en nous, dans les masques, la science, la
politique, l’économie, et Dieu sait quoi…), mais vivons dans l’Esprit de confiance et de vérité qui
« atteste » (non l’autorisation de sortie mais) que nous sommes enfant bien-aimé.
La fête d’hier, Marie, mère de l’Eglise, nous invite comme elle, au pied de la croix, à vivre une
profonde espérance ; le comment, quand, où, ce ne sont pas les variables qui sont importantes, c’est
la « certitude » de foi qui donne de vivre en paix, en joie, en missionnaire, alors avançons !
Ceux qui le voudront, pourront porter leur relecture personnelle que nous déposerons en offrande
dans une corbeille devant l’autel, samedi-dimanche de la sainte Trinité.
Nous poursuivrons dans les semaines qui suivent nos relectures de groupes et de communauté.
Belle journée.
Père Hervé

Méditation du 1er juin 2020

Joie à chacun et à tous.  Le temps ordinaire reprend, aujourd’hui, avec la fête de Marie, mère de l’Eglise. L’ordinaire de nos vies reprend, demain, avec la nouvelle phase de déconfinement. L’un, comme l’autre, ordinaire n’est pas un retour en arrière, un « comme avant ». C’est vivre le quotidien de la présence du coronavirus, de la présence à Dieu, dans la réalité de notre existence. L’un par les gestes barrières, l’autre avec l’assistance de l’Esprit d’amour. Une routine nous serait peut-être plus facile, mais nous ferait oublier l’attention face aux risques pour l’un, l’attention  aux personnes pour l’autre.  Je ne peux pas faire l’impasse d’inventer, pour chaque personne rencontrée, la parole, le geste nécessaires pour lui rendre manifeste l’amour de Dieu et sa présence dans sa vie. Ne vivons pas sur nos lauriers, un peu flétris ; mais, animés de l’Esprit, vivons en enfants de lumière.  Saint temps ordinaire. Père Hervé 

Dimanche de Pentecôte 31 mai 2020

Paix et joie à chacun et à tous. Vidéo pour ce dimanche de Pentecôte, force de l’Esprit et annonce à toutes les nations. 

Cliquez sur Vidéo ou ICI Messe à 10h à SMC, 100/120 personnes et à 18h30 à Moulès, 50 personnes.Les rameaux, signe de notre joie d’accueillir l’Esprit, seront benis en fin de messe. La quête se fait par des corbeilles à la sortie de l’église mais nous pouvons, sous enveloppe, continuer à mettre notre chèque dans le tronc ; les tracts de la campagne denier vous arrivent enfin, désolé qu’ils ne collent pas à l’actualité, ils ont étaient réalisés avant le 10 mars… Veillez à prendre toutes les mesures de prudence et vivons confiants. Que Notre Dame de la Visitation nous rejoigne dans notre quotidien et veille sur nous et nos familles. Que l’Esprit souffle en nous et par nous. Belle fête. Père Hervé

Les commentaires sont désactivés

Commentaires sont fermés