/ Non classé / Temps pascal 2020 semaine du 3ème dimanche de Pâques

Temps pascal 2020 semaine du 3ème dimanche de Pâques

Méditations du jour-Père Hervé

Temps pascal 30 avril 2020

Paix à chacun et à tous.

Je nous invite, même et surtout si nous sommes débordées d’activités, à commencer à prendre le temps d’écrire ce que nous vivons, ce que nous ressentons, pour travailler à sortir du confinement physique, mais aussi et surtout mental, dans lesquels nous sommes. 

Nos dirigeants, dans la volonté louables de faire repartir l’économie, ne semblent pas très conscients des blessures psychologiques profondes, générées par les contraintes, les violences morales du confinement ; et nous risqons d’en garder longtemps des traces ; il sera bon de les soigner.

Prions le Seigneur, en particulier pour soutenir l’action de nos évêques en faveur de la liberté de célébration (avec tous gestes barrières nécessaires).

Suite méditations cliquez=> Méditation 30 04 2020

Temps pascal 29 avril 2020

Paix à chacun et à tous. Les annonces du 1er ministre d’hier nous ont, plus ou moins durement, touchées. Leur logique est difficilement compréhensible, voire incompréhensible, à moins qu’elles soient un (impossible) compromis entre plusieurs logiques, sécuritaires, médicales, économiques… mais certainement pas spirituelle ou même pas  psychologique.  Or, la paix intérieure est essentielle, vitale pour l’équilibre.Suite de la méditation du 29 avril cliquez =>Méditation 29 04 2020

Temps pascal 28 avril 2020

Belle journée à tous avec le soleil du cœur et le Soleil de Justice, en ce jour important pour moi.J’avais imaginé mes 50 ans autrement, mais j’ai encore à recevoir le cadeau du 1er ministre, alors ! … on ne peut pas tout avoir !!!  J’ai déjà vos prières, et le compagnonnage avec le Christ ressuscité, je suis comblé des grâces divines.Paix & Espérance. Le Christ est vraiment ressuscité, alleluia. Père Hervé 

Temps Pascal  27 avril 2020

Paix à chacun.

Quoi de neuf ? 

C’est la rentrée de « l’école à la maison », finis les rituels de vacances… ceux temps de l’école se réactivent, plus ou moins facilement.

L’incertitude est grande, aux vues des interrogations sur le déconfinement, dans 15 jours « normalement », qui nous habitent. Combien ce mot « normalement » est-il difficile à prononcer en ces jours ?

Suite de la méditation du 27 avril cliquez =>Méditation 27 04 2020

3e dimanche de Pâques

Que la patience, la confiance, l’espérance nous aide pour que la Bonne Nouvelle du Christ soit annoncée aux confins du monde.

Bon 3e dimanche de Pâques.

Père Hervé

Vidéo cliquez ICI

Texte de la vidéo

Le texte des disciples d’Emmaüs est très riche, j’attirerai notre attention sur un seul point aujourd’hui. 

Pour ces « voyageurs », la même réalité, l’absence de Jésus (mort et au tombeau, au départ / disparu à leurs yeux, le soir) produit 2 réactions totalement différentes (tout triste, ils repartaient chez eux / plein de joie, ils vont à Jérusalem).

Ils passent de la mort à la vie.Que s’est-il passé ? 

Ils ont fait une rencontre, sur le chemin et plus intimement encore à la fraction du pain, une rencontre qui leur a permis de se dire (ce qui est et sera bon à vivre par rapport au confinement) et d’ouvrir leur cœur à une autre vérité, à la Vérité ! Ils ont alors le cœur ouvert à la Révélation que le Ressuscité leur a faite sur la route. 

Et, la tête vidée de leurs sinistres certitudes, en acceptant d’aller au-delà de ce que leurs yeux voient, de ce que leur intelligence peut comprendre, ils se réjouirent, à la fraction du pain, sans plus voir, toucher, entendre, sentir ou goûter, ils se réjouirent du triomphe de la Vie.

Ils abandonnent leur apparente solitude pour se laisser envahir de cette présence invisible du Ressuscité ; là où, au matin, ils s’étaient laissés dominer, anéantir même, intérieurement par la solitude, fruit de l’absence visible de Jésus mort. 

Ils passent de la mort visible à la VIE invisible du ressuscité. 

Alors, osons regarder la même réalité de nos vies confinées, limitées, mais avec le regard nouveau de l’enfant bien-aimé, regard renouvelé à la suite de la rencontre faite avec le Christ Sauveur.

Amen

Père Hervé 

Les commentaires sont désactivés

Commentaires sont fermés